21 octobre 2020

Sainte Céline

COVID_19 : Par-delà le confinement…

  • Accueil
  • COVID_19 : Par-delà le confinement…

Par-delà le confinement et sa sortie progressive annoncée, la vie de l’Eglise, que nous sommes, a été contrainte de s’adapter pour célébrer, servir et annoncer la foi. Avec les pages sur Covid 19 et solidarité qui les précèdent, celles qui suivent rendent compte de quelques réflexions et initiatives provoquées par une situation inédite.

Il faut remercier ceux et celles qui ont accepté d’y contribuer, comme il faut rendre grâce pour la diversité et la richesse de tout ce qui a été « inspiré » et entrepris dans notre Eglise diocésaine, mais qu’il a été impossible de détailler ici.

- En témoignent, les feuilles paroissiales particulièrement nourries reçues par mail ou distribuées dans les boîtes aux lettres (dérogation en poche !) ; les newsletters hebdomadaires du service diocésain de la catéchèse pour les enfants et les familles fourmillant de propositions spirituelles et ludiques ; celles, quotidiennes, de l’aumônerie de l’enseignement public en lien avec la pastorale en établissement catholique, pour les jeunes ; ou encore celle de la pastorale familiale, proposant dernièrement un concours de dessin…
- Mise à disposition d’ordinateurs, impression des cours, mise en place d’allers-retours pour les corrections : en témoignent aussi les efforts des enseignants et des établissements catholiques pour que la continuité pédagogique soit assurée pour tous.

- Il y a aussi ces nombreuses sollicitations parvenues au service diocésain de la communication pour faire connaître largement telle ou telle initiative (Lettre de l’aumônier des Hôpitaux et cliniques aux soignants, pèlerinage diocésain « à distance » aux sanctuaires de Lourdes, solidarité spirituelle avec les  catéchumènes, neuvaine de prière pour les vocations, etc.)…
- Ou encore, par exemple, côté action catholique, le « clin d’oeil numérique » posté chaque jour sur le site internet du Mouvement chrétien des retraités (mcr.asso.fr) pour adresser un salut fraternel et positif à nos aînés…
- Et tout ce que le Seigneur connaît et que j’oublie !

« Le jour d’après, quand nous aurons gagné, ne sera pas un retour au jour d’avant » disait M. Macron dans sa conférence de presse du 31 mars. Est-ce bien certain, malgré les vœux de bonne volonté et ceux du Pape François ? Ce qui est sûr, par contre, c’est qu’il y aura bien « un avant et un après la pandémie » qui aura percuté de plein fouet notre mode d’existence, mais nous aura également rendus capables de tirer profit du confinement pour davantage d’intériorité, de fraternité et d’unité.
La privation développe l’imagination et l’absence, le jeûne, creusent le désir.

Betty Delichère