Des assemblées téléphoniques pour le Père Nicolas Germain et ses paroissiens

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

paroisse

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Nîmes Nord

Pour affronter avec courage et espérance l’épreuve qu’il nous est donné de vivre nous continuons de nous garder fidèlement dans la prière, de nous appeler bien régulièrement pour prendre des nouvelles et nous sentir ainsi
moins seuls.
L’église Saint Paul est ouverte tous les jours, du lundi au dimanche, de 16h à 19h, pour la prière personnelle : on peut m’y retrouver (à bonne distance, bien sûr !) si l’on passe à l’occasion d’une promenade ou d’une course visite en ville. On peut aussi se confesser puisque nous avons aménagé pour cela un espace dédié, conforme aux règles sanitaires
en vigueur.
Surtout, pour continuer à nous retrouver régulièrement en assemblée paroissiale, nous avons innové en organisant via la plate-forme « Néocom » que m’a fait découvrir une paroissienne, des conférences téléphoniques.

Comment cela fonctionne ?
Nous donnons un rendez-vous téléphonique à tous ceux qui le souhaitent, les mercredis, vendredis et dimanches à 20h30. Les paroissiens sont nombreux à se rassembler pour partager cette expérience inédite pour laquelle il suffit, à l’heure dite, de téléphoner à un même numéro et de taper un code unique pour entrer en communauté.
Seule restriction : étant donné notre nombre conséquent, il est impossible d’échanger les uns avec les autres dans ce cadre précis ; ce qui est par contre tout à fait possible en groupe plus réduit, comme par exemple avec celui du catéchuménat avec qui je communique également par ce biais-là.
Nos conférences en assemblées durent une bonne ½ heure.
Nous y intervenons à tour de rôle, le P. Paul Lappas (membre de l’équipe pastorale), Michel Blanc (diacre permanent) et moi-même (curé). Evangile du jour, méditation, témoignage : nous alternons les genres et les contenus.
Outre sa simplicité cette proposition permet de rejoindre tous les paroissiens qui le souhaitent au même moment, quel que soit leur âge, leur utilisation ou non d’internet.
Le son porte aussi à une attention différente, à une réception plus profonde, plus intérieure aussi…
Enfin il y a la qualité de celui-ci, si bonne qu’elle exige en contrepartie (comme pour les échanges) un peu de discipline, au risque si non, de donner lieu (comme au démarrage), à des situations assez cocasses, puisque
avec ce système « on est les uns chez les autres » et « on entend tout ! »