Le monde rural en route vers «Terres d’Espérance 2020»

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

societe

Contributeur : Service diocésain de la communication | Le monde rural en route vers «Terres d’Espérance 2020»

Ils sont agriculteur et conseiller agricole à la Chambre d’agriculture du Gard, viticultrice et arboricultrice, éleveur et à l’origine de l’association AlterÉco 30 pour l’autonomie alimentaire et énergétique, viticulteur, maraîcher, céréalier, élu à la Chambre d’agriculture du Gard, animateur du réseau Semences Sud en reconversion professionnelle, riziculteur en agriculture biologique, producteur d’oignons doux des Cévennes ; conseillère municipale…
Ils ont manifesté leur intérêt pour le premier rendez-vous diocésain organisé samedi 9 novembre, pour parler de « Terres d’Espérance », les rencontres nationales du rural qui se dérouleront à Châteauneuf de Galaure en avril 2020. Un rassemblement dont ils ont bien saisi l’opportunité, eux qui expriment spontanément le regret de ne se retrouver entre eux que trop rarement pour partager des moments gratuits et fraternels.

Certains sont des anciens du MRJC (Mouvement rural de la jeunesse chrétienne) et héritiers de la force du militantisme jaciste de leurs parents et grands parents, d’autres font partie d’un mouvement familial, participent à une chorale, à la vie de leur paroisse, pensent aux prochaines élections municipales…
L’accompagnement des jeunes qui veulent « vivre au pays , mais plus fondamentalement pour faire quoi ? », le souci de « l’homme » au centre de leurs engagements syndicaux et de leurs relations avec leurs salariés quand ils en ont, le respect de « la terre » et la production « Bio », les modes de vie et de consommation qui changent, le rejet de la foi de leurs proches, le courage de témoigner malgré tout de celle-ci dans un environnement hostile, le manque de dialogue entre les agriculteurs et ceux qui ne le sont pas, ceux qui sont « du pays » et ceux qui ne le sont pas, sont autant de choses qui les questionnent… et à les écouter, on le comprend bien, les passionnent !

Précédée par une rencontre provinciale qui s’est tenue le 4 décembre au Lycée le Cep d’or, à Clermont-l’Hérault, la prochaine rencontre diocésaine aura lieu le samedi 11 janvier 2020, de 10h à 12h, à la maison diocésaine, 6 rue Salomon Reinach à Nîmes, suivie du repas partagé.

D’ici-là, ceux qui se sont déjà mis en route sont encouragés à rencontrer les habitants de leurs villages pour repérer ensemble les richesses et les pauvretés du monde rural. Ce terreau humain dans lequel au-delà les époques, modes de vie et autres alternatives, continue d’être semée, de germer et de s’enraciner l’espérance chrétienne.

Betty Delichère

Père Jean Luc Gebelin, coordinateur diocésain du rassemblement « Terres d’Espérance 2020 » – jlgebelin@orange.fr – 06 86 68 15 01