Messe pour les victimes du COVID et les personnes éprouvées

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

celebration

Contributeur : Service diocésain de la communication | Messe pour les victimes du COVID et les personnes éprouvées

Le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE) est un organisme de communion entre les Conférences épiscopales d’Europe qui a pour but la promotion et la garde du bien de l’Église. Dernièrement, ce conseil a suggéré à chaque évêque de célébrer « comme une chaîne de prière à travers l’Europe », une messe pour les victimes du Covid et les personnes éprouvées, le vendredi 26 février. Plusieurs paroisses ont repris cette intention ce même jour, au cours de leurs offices.

Entouré du P. Frédéric Auriol, responsable de l’aumônerie des Hôpitaux et cliniques et du P. Luc Mellet, curé des paroisses du centre-ville de Nîmes, Mgr Robert Wattebled a célébré cette messe, ce vendredi, à 17h, à la cathédrale Notre-Dame Saint Castor en communion avec tous celles et tous ceux qui d’une manière ou d’une autre, sont affectés, blessés, par l’épidémie.

L’assemblée a été invitée à prier tout particulièrement pour « les personnes décédées, souvent dans la solitude, sans le soutien des proches, dans des conditions difficiles ; toutes ces personnes dont les obsèques n’ont pas pu être célébrées à la façon habituelle, du fait des contraintes sanitaires. »

La messe se voulait aussi comme « une manifestation commune de sympathie et de proximité envers les proches, les familles qui n’ont pas pu vivre le deuil comme elles l’auraient souhaité » et « une prière commune les uns pour les autres, et pour tous ceux et toutes celles qui quotidiennement sont engagés au plus près pour lutter contre la maladie. » Comme une prière enfin, pour appeler sur les personnes la bénédiction du Seigneur, et lui demander d’accorder « la Lumière pour la recherche, pour les décisions à prendre pour notre vie économie, pour notre vie en société. Pour obtenir la force de persévérer ensemble dans l’épreuve. »

Service diocésain de la communication
(Passages en italique d’après l’introduction à la célébration)

L’Europe compte à ce jour plus de 770 000 victimes… la France est au-delà des 80 000. Dans le Gard, en date du 28 février, on comptait 441 décès cumulés (source Santé Publique France)