Malaise étudiant : l’Église se mobilise et lance une consultation nationale auprès des jeunes

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

jeunesse

L’Église catholique s’alarme des conséquences qu’ont les privations de ressources et de rencontres sur les jeunes, à court terme et à long terme. « Il est temps que la jeunesse sacrifiée retrouve des interactions sociales, pour occuper toute sa dimension dans la société dont elle aura la charge demain », interpelle Mgr Percerou, évêque de Nantes en charge de la pastorale étudiante. Retrouvez dans ce dossier élaboré avec le Service national pour la Pastorale des étudiants, des témoignages ainsi qu’un grand sondage sur le malaise des étudiants catholiques.

Privé de ressources et de rencontres, comment un étudiant pourra-t-il prendre sa dimension dans la société ?

Mgr Laurent Percerou, évêque de Nantes, grande ville universitaire, est aussi accompagnateur national des aumôneries étudiantes et communautés chrétiennes des Grandes Écoles. Dans un entretien régulier diffusé sur Radio Fidélité, il interpelle la société et les pouvoirs publics sur le malaise des étudiants.
Lire

 

Site - thumbnail (28)

Consultation nationale : comment les étudiants catholiques vivent-ils la crise sanitaire ? 

La Conférence des évêques de France, à travers le réseau Ecclesia Campus, sonde les étudiants en lien avec l’Église catholique sur la manière dont ils vivent la crise sanitaire. Les résultats seront partagés dans le cadre du dialogue avec les instances publiques et permettront aux pastorales étudiantes de les accompagner au mieux.
Inviter les jeunes à participer au sondage

 


Face au désarroi, comment conserver un regard d’espérance ?

Pauline a 22 ans et elle est étudiante en sciences des religions; le père Régis Peillon, est quant à lui responsable national de la pastorale étudiante et aumônier national des chrétiens en grande école. Tous deux témoignent de leur situation présente, de leurs difficultés mais aussi des ressources que la foi peut apporter, en termes d’espérance, de charité et de fraternité.
Lire

 

source eglise.catholique.fr