Loi bioéthique : l’heure de la responsabilité a sonné

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

societe

Contributeur : Service diocésain de la communication | Loi bioéthique : l’heure de la responsabilité a sonné

Juste avant le vote du projet de loi révisant la loi de bioéthique, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et Président du groupe Bioéthique de la Conférence des évêques de France, demande une nouvelle fois l’émergence d’une pensée commune sur la dignité humaine, inséparable de la fraternité qui nous relie les uns aux autres.

Le 24 juin dernier, le Sénat a refusé de s’exprimer sur le projet de loi de bioéthique sorti de l’Assemblée en troisième lecture. De façon claire, ce refus manifeste que deux manières de considérer l’être humain et sa dignité sont irréconciliables. De façon inédite, le « large consensus » voulu par le Président de la République n’existe pas. Cet échec est d’autant plus grave que la loi de bioéthique n’est pas une loi comme les autres, puisqu’elle concerne la conception qu’on se fait de la dignité humaine et du respect que celle-ci engage chez tous. > lire la suite du communiqué

À VOIR AUSSI

 

 

 

Podcast Église et bioéthique

Tout ce qui est techniquement possible est-il recevable du point de vue éthique ?
Comment protéger l’Homme en comprenant qu’il n’est pas un bien que l’on transforme ?
Quel monde édifions-nous ? Aussi bien pour nous que pour[…]

Eglise et bioéthique : notre dossier complet

L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent, d’une façon ou d’une autre,
à la dignité de la personne humaine. Cette présence est constitutive de sa mission
au service de l’homme en tant que « route fondamentale de l’Église.[1] »[…]