Inauguration du jardin partagé d’Alès « la main verte »

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

solidarite

Contributeur : Mouvements | Secours catholique

C’est Anne-Marie Reboul, RVE de l’équipe d’Alès qui accueillait tous les bénévoles, les accompagnés, les voisins et les visiteurs, ce samedi 26 juin 2021, pour l’inauguration de ce jardin partagé, à Tamaris.

Une journée porte ouverte, sous le signe de la bonne humeur et de la gourmandise, et surtout, une découverte pour beaucoup de voir un potager déjà magnifique, vert et plein de promesses. « Ce jardin, c’était une demande de nos ateliers depuis plusieurs années. La pandémie et le besoin d’extérieur ont boosté ce projet, d’autant que nous avons alors eu une opportunité de terrain, une ancienne parcelle plantée de vigne prêtée par une bénévole, et qu’une subvention de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale nous a été accordée. Toutes les conditions étaient réunies » explique Anne-Marie.

Sur ces 500 m2, et après des travaux de force réalisés par l’équipe (bénévoles, accompagnés et partenaires) depuis janvier de cette année, 300 m2 sont désormais cultivés, avec quelques ceps conservés de l’ancienne vigne, un vaste potager et un espace fleuri. David, « chef des cultures » a coordonné l’équipe (bénévoles et accompagnés) sur les jardins (une dizaine) et supervisé la partie agricole et le choix des plants, avec l’aide du Comptoir Agricole Cévenol d’Alès. Tout le monde s’y est mis pour planter les haricots verts, les poivrons, les pommes de terre, les courgettes, salades, aubergines, concombres, butternuts, poireaux, melons et fraises…

Les femmes se sont réservées les fleurs et les plantes aromatiques mais elles ont aussi participé à la plantation des légumes et certaines se sont même essayées au motoculteur.

Jean Louis, qui avoue ne pas avoir la main verte, a cependant coordonné avec talent toute la partie logistique du lieu.

Donatien, Arman, Torun, Arben et Redouane  ont donné des coups de main, et viennent régulièrement, parfois 4 fois par semaine pour arroser et désherber… Une dalle en béton a été posée, elle accueillera dès mardi un chalet qui permettra d’accueillir tout le monde, de cuisiner et de mettre en bocaux les récoltes à venir.

Le jardin en vidéo !

L’objectif est multiple : « Bien sûr partager, créer du lien, former, informer sur la santé et l’alimentation, et sensibiliser à l’environnement » précise Anne-Marie qui se réjouit car tous les ateliers du Secours Catholique d’Alès (et ils sont nombreux !) peuvent se sentir concernés par ce nouveau lieu. Cette année, la moitié de la récolte sera pour les jardiniers, et l’autre pour le SCCF, qui partagera les produits cuisinés. Mais déjà le bénéfice du jardin se fait sentir, palpable sur les visages des uns et des autres : une immense satisfaction d’un projet abouti et porteur de joie.