Actus & Agenda

Exposition d’Art sacré à la cathédrale Saint Théodorit d’Uzès

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

culture

Contributeur : Service diocésain de la communication | Exposition d’Art sacré à la cathédrale Saint Théodorit d’Uzès

La cathédrale Saint Théodorit accueille du 15 juin au 15 septembre 2019 des fresques d’Art sacré réalisées par Michel Timoléonthos dans les années 50.
Vous pourrez découvrir ici une partie de l’oeuvre magistrale de Michel Timoléonthos qui a dédié la première partie de sa vie d’artiste à l’Art sacré.

La Cène

Michel TIMOLEONTHOS,
Artiste peintre et graveur (1928 -1974)
Michel Timoléonthos s’exercera au début de sa vie à la sculpture, mais sa motivation profonde se portera très vite sur l’Art Sacré et la première partie de sa vie d’artiste sera entièrement d’inspiration religieuse.
Sa rencontre à Vézelay avec Don Angelico Surchamp et les bénédictins de La Pierre qui Vire le confortera dans ce choix.
Artiste absolu et généreux, son existence sera marquée par les difficultés inhérentes à un peintre sans ressource, qui ne veut, ni ne peut, par respect pour lui-même, accepter de compromis.

En 1952 il exposera au musée Réattu d’Arles, puis illustrera « Pascal en prière » pour les Editions de la Bergerie en 1962, l’année suivante ce sera « L’année dernière à Marienbad » pour les Bibliophiles et Graveurs d’Aujourd’hui. De nombreuses expositions jalonneront son parcours jusque dans les années 60 où il abandonnera peu à peu les fresques murales pour se consacrer à la gravure puis à l’Art «Profane» sur des toiles aux dimensions plus modestes.

Bernard Dorival, conservateur du Musée National d’Art Moderne déclarait en 1952 à propos de Michel Timoléonthos « … reconnaître en lui un des rares artistes de sa génération à posséder le sens de « la fresque » et le sentiment du sacré… ».

L’association des Amis de Michel Timoléonthos, constituée de sa famille et de ses amis s’est donnée pour objectif de le faire connaîtreau plus grand nombre par l’organisation d’expositions, l’édition d’ouvrages, les actions de mécénat et la création future d’une fondation dont la charge sera de préserver et d’entretenir l’oeuvre de Michel Timoléonthos.

L’expo

La cathédrale Saint théodorit accueillera 15 fresques dont 6 sont la propriété de l’Abbaye de la Pierre qui Vire (89630).

Ces œuvres magistrales ont été réalisées pour l’Abbaye entre 1950 et 1952 après la rencontre de l’artiste avec Don Angelico Surchamp.
Parmi elles, la fresque monumentale “Vision de l’apocalypse”, que nous avons placée au choeur de la cathédrale.

Deux autres fresques, réalisées pour l’abbaye de l’Université catholique de Louvain en Belgique en 1952 (et actuellement en exposition permanente à l’abbaye Notre Dame de le Roche en région parisienne) sont également exposées dans les transepts de la cathédrale : «Christ Juge» et «l’adoration des mages».