Et dans le Gard ?…

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

solidarite

Contributeur : Service diocésain de la communication | Et dans le Gard ?…

Dimanche prochain 21 novembre a lieu la journée nationale du Secours catholique Caritas France et sa collecte. Une semaine après la Journée Mondiale du Pauvre, ce rendez-vous est stimulant pour placer au cœur de nos communautés l’attention aux personnes avec une vie difficile, précaire. C’est aussi un appel pour qu’au quotidien de nos vies nous ayons ce souci, même si nous savons que regarder vers le pauvre est toujours difficile…

. Au plan national, jusqu’à 7 millions de personnes auraient eu recours à l’aide alimentaire en 2020, soit près de 10 % de la population française. La pandémie de Covid-19 a déstabilisé des situations budgétaires déjà très serrées.

. Dans le Gard, le Secours Catholique a soutenu plus de 1 500 ménages pour une somme de 280 000 € en chèques services, tandis qu’après le besoin d’écoute, l’aide alimentaire est de loin la première demande exprimée par les ménages rencontrés par le Secours Catholique.
Cela se traduit par la mise en place d’un projet de paniers solidaires – sur certaines communes de la Vallée du Rhône (Beaucaire, bientôt Bagnols, les Angles) et du sud du Gard (Vauvert, Aimargues, Redessan, Garons, St Gilles, bientôt Sommières) – d’une épicerie solidaire à Aramon, et enfin du jardin la Main Verte à Alès.

Ainsi, plus de 415 foyers bénéficient du projet de paniers solidaires, qui permet à des publics en précarité d’acheter à très bas prix des fruits et légumes issus de l’agriculture bio locale. Ces personnes évitent ainsi d’avoir recours à l’aide alimentaire classique, en leur permettant de participer à un projet dont elles sont à la fois bénéficiaires et actrices. En effet, les bénéficiaires contribuent, s’ils le souhaitent, à l’organisation et la mise en œuvre du projet, ils participent aux décisions et développent ainsi leur pouvoir d’agir.

Le projet a également pour objectif de soutenir les petits producteurs locaux de fruits et légumes bio. Cela contribue à revitaliser l’agriculture locale, à développer des circuits courts, et participe ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

logo secours catho - Paroisse de Saint-Cyr-l'École
> lire le rapport sur l‘état de la pauvreté en France (power-point)
> lire le rapport sur l’état de la pauvreté dans le Gard (dossier de presse)
> lire la fiche synthétique qui reprend les éléments et les chiffres concernant le Gard
> retrouver la délégation du Gard en ligne 

Service diocésain de la communication