Actus & Agenda

De la Féria à la Joie au Ciel…

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

eglise

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Nîmes Centre

C ’est la fête à Nîmes, la Féria des vendanges ! Souhaitons aux viticulteurs de notre région de belles récoltes malgré la sécheresse.

Souhaitons aussi à celles et ceux qui vivent ces journées de f2ria de grandir en fraternité, en générosité, à travers la joie de la fête.

L’évangile de ce jour (Lc 15) nous fait entendre, dans la bouche du Seigneur, que le ciel est en joie lorsque sur la terre quelqu’un ouvre son cœur à la vie en plénitude.

La vie vraie, celle qui s’épanouit en vie éternelle. Alors ne confondons pas les réjouissances humaines, bien naturelles au demeurant, avec la joie spirituelle, liée à la rencontre avec Dieu.

Cette joie, qui ne tourne pas le dos à la joie des hommes, est d’abord un débordement d’amour du cœur de Dieu lorsque quelqu’un ”se convertit”, retrouve le chemin de l’amitié avec le Seigneur.

Car alors la vie divine se répand en lui et se nourrit de la joie divine d’accueillir son enfant qui revient, qui se convertit.

Mais qu’est-ce que la conversion ? Evidemment une affaire de la première importance. Car il en va de notre éternité !

Accepter de se laisser porter sur les épaules de Jésus le Sauveur, pour regagner le bercail du Seigneur, c’est Le reconnaître comme la source de notre vie, notre origine et notre destinée ultime, le sens de notre vie.

C’est aussi accueillir la loi des béatitudes comme boussole de notre existence terrestre. Car que sert-il à l’homme de dire ”Seigneur… Seigneur…” s’il ne prend pas soin de son frère qui est dans le besoin ?

La conversion n’est pas d’abord une affaire religieuse, mais existentielle, fondamentale, profondément humaine, d’une humanité telle, que seul Jésus Christ, vrai homme et vrai Dieu, peut être humain !

Osons le suivre pour notre plus grande joie !

P. Luc Mellet, votre curé