Confinement : Proposition pour la bénédiction des « Rameaux à la maison »

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

celebration

Contributeur : Service diocésain de la communication | Confinement : Proposition pour la bénédiction des « Rameaux à la maison »

Cette année, l’épidémie de COVID-19 oblige à vivre autrement la Semaine Sainte, à commencer ce dimanche par la bénédiction des Rameaux.

La messe des Rameaux et de la Passion, que nous appelons communément le dimanche des Rameaux est à la fois un rite très populaire dans notre région, et une célébration très importante qui marque l’entrée des chrétiens dans la Semaine sainte, laquelle culmine avec la fête de Pâques.

Venir à l’église et faire bénir ses rameaux, c’est accepter d’accompagner Jésus dans les événements importants de sa vie, que nous célébrons cette semaine, notamment sa mort le vendredi et sa résurrection le samedi soir et le lendemain. Mais comment procéder quand on sait que cette année aucune bénédiction publique, ni distribution, ne seront possibles ?

Voici ce que propose le diocèse de Nîmes aux fidèles :
« Le plus important est de participer à la prière ce dimanche, en restant à la maison… Nous participons à la messe, en direct et en entier, grâce aux médias (TV, radios, réseaux sociaux). Au cours de ces célébrations, nos rameaux seront bénis. Ce n’est pas de la magie. La grâce de Dieu agit parce que nos cœurs sont disponibles pour vivre la Semaine Sainte. »
À défaut de participer à la messe, nous pouvons aussi prier seul ou en famille, en lisant l’évangile de la Passion et en demandant que le Seigneur bénisse les rameaux que nous avons avec nous. « 

Le plus important n’est pas d’abord la bénédiction des rameaux mais notre union au Christ, ainsi que notre présence et notre participation à la prière ce dimanche.

Par ailleurs, le diocèse a aussi proposé que si des rameaux sont bénis… ils ne soient mis à la disposition des fidèles qu’après le confinement et selon les directives qui seront alors données…