Avant la remise du rapport de la CIASE par Jean-Marie SAUVE : informons-nous ; prions

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

eglise

Mardi prochain 5 octobre 2021, après deux ans et demi de travaux, M. Jean-Marc Sauvé, Président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) installée depuis le 8 février 2019, remettra publiquement aux évêques de France et aux supérieurs des congrégations religieuses le rapport que l’Eglise lui a commandé il y a trois ans. Ce rapport va présenter un tableau de ces abus, analyser la manière dont l’Eglise les a traités et faire des recommandations.

Ce même jour, à 15h, un point-presse sera organisé à l’évêché de Nîmes pour répondre aux questions de la presse locale.
Et le vendredi 8 octobre, Mgr Nicolas BROUWET, rencontrera les prêtres, diacres, religieux et laïcs en mission ecclésiale. La lutte contre les violences et les abus implique une conversion permanente dans la vie ecclésiale ordinaire comme dans les dimensions institutionnelles, en conformité avec les exigences de l’Evangile.

Pour en savoir plus sur le sujet, avant la remise du rapport, on peut consulter la page « Accueil et l’écoute des personnes victimes d’abus sexuels dans l’Eglise » sur le site internet du diocèse de Nîmes, qui présente
– la cellule diocésaine d’accueil et d’écoute ;
– la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise ;
– le site de ressources, les documents et les initiatives des évêques de France depuis 2020, jusqu’à aujourd’hui, pour lutter contre la pédophilie dans l’Eglise et plus particulièrement depuis 2016.

INTENTION DE PRIERE

Seigneur,
L’Église de France s’apprête à recevoir, mardi 5 octobre, le rapport de la Commission Indépendante sur les Abus sexuels dans l’Église.
Nous te confions toutes les personnes qui ont subi des violences et agressions sexuelles dans l’Eglise : que dans les épreuves elles puissent toujours compter sur ton appui et notre soutien.

Qu’à l’image de ton Fils, nous prenions soin des plus petits et des plus fragiles pour faire de notre Eglise une « maison sûre ».
Donne-nous ton Esprit d’humilité pour vivre dans l’espérance les jours qui viennent.