26 octobre 2021

la dédicace de la cathédrale de Nîmes

Accueil et Ecoute des personnes victimes d'abus sexuels dans l'Eglise

  • Accueil
  • Diocèse
  • Cellule d’accueil et d’écoute des victimes d’abus sexuels

« Tout le monde savait mais personne n’en parlait. La pédophilie est présente dans toutes les cultures et dans toutes les sociétés, mais l’inhumanité du phénomène est encore plus scandaleuse dans l’Église parce qu’elle est en contradiction avec son autorité éthique. » (Pape François - Rome, rencontre mondiale des présidents des conférences épiscopales sur les abus sexuels dans l'Eglise. 24.02.2019)

La Cellule diocésaine d'accueil
et d'écoute des victimes d'abus sexuels 

Pour mettre en œuvre les propositions de la Conférence des Evêques de France dans le département du Gard, l'évêque de Nîmes, a créé une cellule d'accueil et d'écoute de victimes d'actes de pédophilie de la part d'un prêtre, d'un diacre, d'un religieux ou d'un laïc en responsabilité, dans le cadre des activités organisées par l'Eglise catholique du Gard, qu'il s'agisse d'événements récents ou plus anciens. 

Toute personne victime d'abus sexuel sur mineur, ou proche de victime, peut prendre contact avec cette cellule :

⇒ par courriel à ecoutevictimes@eveche30.fr
⇒ par téléphone au secrétariat de l'évêque : 04 66 36 33 51 

Avant l'accueil du rapport de la CIASE : Message aux fidèles

Après le rapport de la CIASE : Ensemble, prévenir, guérir :
Suite à la publication du rapport de la CIASE et dans l'attente des nouvelles mesures prises au plan national par l'Eglise catholique en France, l'évêque de Nîmes (Mgr Nicolas Brouwet) a annoncé la nomination d'un délégué diocésain pour la protection des mineurs qui aura pour mission d'aider à la mise en place d'une charte en concertation avec les personnes (clercs, religieux, laïcs) engagées auprès de la jeunesse ; et de formations sur les bons comportements à adopter, sur le rapport au corps, la juste distance éducative.

La Commission indépendante sur les Abus sexuels dans l'Eglise (CIASE) 

Le 7 novembre 2018, lors de leur assemblée plénière à Lourdes, les évêques de France ont décidé, en complément des dispositifs déjà en œuvre, la création de la CIASE, commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise, destinée plus globalement à faire la lumière sur le passé, pour en tirer les conséquences et rétablir la confiance. 

Le 5 octobre 2021, Jean-Marc Seuvé, président de la commission, a procédé à la remise du rapport final faisant pas moins de 45 préconisations à ses mandants.

Les chiffres du rapport (source : infographie journal "La Croix") 

♦ Le rapport final de la CIASE (tous les documents et annexes)
♦ Les différentes prises de parole (vidéo)

"Honte, gratitude, détermination" :

♦ Le communiqué conjoint de la CEF et de la CORREF
♦ L'allocution de Mgr Éric de Moulins-Beaufort (texte)
♦ La réaction de Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Nîmes (son)


En savoir plus

Lutter contre la pédophilie (Dossier complet)

En novembre 2000, au cours de leur Assemblée plénière, à Lourdes, les évêques de France ont abordé le difficile problème de la pédophilie. Les institutions qui exercent une responsabilité éducative, découvrent les ravages liés aux actes à caractère pédophile de certains de leurs membres. L’Église de France n’est pas épargnée par cette réalité dont elle découvre la complexité et les conséquences destructrices sur les enfants victimes. Échanges et réflexion ont amené l’ensemble des évêques de France à faire une déclaration. Depuis, la Conférence des évêques de France n’a cessé de réaffirmer son engagement à lutter contre la pédophilie et sa volonté de contribuer à offrir à tout enfant et à tout jeune la possibilité de grandir en confiance...

Lutter contre les violences : Une conversion permanente, septembre 2021 (Publication)

Édito de Mgr Luc Crepy, évêque de Versailles et Président du Conseil de prévention et de lutte contre la pédophilie de la CEF à propos du Documents Episcopat : lutter contre la pédophilie, fonder une pastorale responsable (n° 7/2020 ). " En apprenant à écouter les personnes victimes, à entendre leurs souffrances et leurs cris réclamant justice et dénonçant le poids d’une institution fautive et aveugle devant ses crimes, l’Église tout entière, avec le pape François, a pris conscience, par étapes, de la gravité de la pédocriminalité et de l’urgente nécessité de mettre en œuvre les moyens concrets et efficaces pour lutter contre ces actes terribles et leurs conséquences, pour sanctionner les auteurs de violences et d’agressions sexuelles, et pour poser les fondements d’une vigilance sans faille"... 

Lettre des évêques de France aux catholiques sur la lutte contre la pédophilie en mars 2021 (Doc.)

« Chers frères et chères sœurs, depuis l’an 2000 et surtout depuis 2016, tous vous entendez parler d’agressions sexuelles commises par des prêtres à l’encontre d’enfants ou de jeunes. Comme vous, nous avons honte pour notre Église. Vous vous sentez blessés dans votre confiance en elle. Vous continuez vos engagements de foi. Vos réactions sont diverses ! Vous comprenez que les évêques en parlent, réfléchissent à la manière d’accueillir au mieux les personnes victimes et d’agir envers les coupables… Vous avez entendu parler de la Commission indépendante mise en place par les évêques et la Conférence des Religieux et religieuses de l’Église de France (Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église, CIASE), confiée à M. Jean-Marc Sauvé et chargée d’enquêter sur ces faits, d’analyser la manière dont ils ont été traités et d’évaluer l’action de l’Église, notamment depuis les années 2000...

Les résolutions votées par les évêques de France en mars 2021 (Doc.)

L’Assemblée plénière des évêques de France de mars 2021 a vu la conclusion des travaux lancés en novembre 2018 sur quatre dimensions de la lutte contre la pédophilie : volet mémoriel, accompagnement des auteurs, prévention et dimension financière. Étroitement liées les unes aux autres, ces dimensions ont été travaillées par quatre groupes réunissant des évêques et des experts et ayant partagé leur démarche avec des personnes victimes. Les évêques de France ont voté 11 résolutions couvrant les champs de la responsabilité, la dimension mémorielle, la dimension financière, la prévention, l’accompagnement des auteurs mais aussi les moyens structurels de prise en charge et de suivi de leurs décisions...


Soyons tous vigilants et actifs pour faire de notre Église
une « maison sûre »
(évêques de France)