Soutenons la présence chrétienne en Terre Sainte

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

solidarite

Contributeur : Service diocésain de la communication | Soutenons la présence chrétienne en Terre Sainte

Cette année, la quête impérée du Vendredi Saint, « collecte pro Terra Sancta« , est exceptionnellement reportée au 12 et 13 septembre 2020, veille de l’Exaltation de la Sainte-Croix. Elle est essentielle pour la survie des institutions chrétiennes de Terre Sainte, qui ne verront pas de retour à la normale des pèlerinages avant Noël 2020.

Les sanctuaires de Terre Sainte vivent de la charité et de la générosité des pèlerins. Leur fermeture ont entraîné un bon de la précarité, car la custodie est un pourvoyeurs d’emplois pour les chrétiens locaux.

Le frère Roger Marchal, opm, commissaire de Terre Sainte à Paris, « invite tous les fidèles à soutenir la présence chrétienne en Terre Sainte, vision d’ensemble dont le pape François parle si souvent dans ses homélies. »

“En Terre Sainte, le denier du culte n’existe pas. Supprimer cette Quête impérée si essentielle pour la vie et le maintien de la présence chrétienne semblait inimaginable” explique Fr. Roger Marchal à qui été confié la gestion de cette Quête pour la France, la Belgique et le Luxembourg.

Pendant que dans la moitié du siècle passé la Custodie de Terre Sainte offrait dans ses paroisses «pain et huile» comme aide quotidienne, en raison des différentes exigences de la population, fournir un logement pour une vie digne est devenu un moyen pour être aux côtés des plus faibles et maintiennent vive la présence chrétienne en Terre Sainte.