MESSAGE DE CARÊME 2021

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

diocese

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Nîmes Centre

Les évangiles nous rapportent peu d’épisodes de la vie quotidienne des disciples avec Jésus. A la veille de l’entrée en Carême, la liturgie nous en a rappelé un que l’on trouve au chapitre 8 de l’évangile selon saint Marc.

Les disciples sont dans la barque avec Jésus. Ayant oublié le ravitaillement, ils constatent qu’ils ne disposent que d’un seul pain. Jésus, lui, les enseigne … mais leur attention est ailleurs, préoccupés qu’ils sont de l’oubli qu’ils ont commis. Qui donc aurait dû s’en charger ? Comment s’organiser face au manque ? On imagine sans peine leur discussion. Leur rappelant comment il a nourri les foules, Jésus leur reproche leur aveuglement et leur surdité à son égard : « Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, des oreilles et vous n’entendez pas … Vous ne comprenez pas encore ? » Mais rien ne dit qu’il remédie ce jour-là miraculeusement à leur oubli. Etait-ce une façon de signifier que l’homme ne vit pas seulement de pain ?

Peut-on voir dans cet épisode une sorte d’illustration de la perspective du Carême ? Nos préoccupations quotidiennes sont là, elles demeurent, ô combien pesantes parfois ! Le Carême nous remet en mémoire les grands événements par lesquels le Seigneur s’est révélé proche des hommes, engagé dans leur combat contre le mal sous toutes ses formes. Il nous invite de façon pressante à mieux prêter attention à sa présence, à nous convertir, à accueillir son Esprit pour que notre vie en soit transformée. Notre prière dans le secret, notre accueil de la Parole nous feront alors renouveler des engagements anciens ou susciteront tel ou tel choix nouveau.

Les contraintes sanitaires limitent les projets paroissiaux habituels et il revient largement à chacun de trouver la manière de vivre le Carême. Nous ne manquons pas de moyens, depuis le dépliant « Vivre en chrétien » disponible dans les paroisses jusqu’aux propositions plus élaborées. Ceux qui disposent d’Internet peuvent recourir à des « retraites à domicile ». Plusieurs documents du Saint-Père sont facilement accessibles : son message de Carême « Un temps pour renouveler notre foi, notre espérance, notre charité », sa lettre apostolique sur saint Joseph « Avec un cœur de père », son commentaire de l’hymne à la charité dans «La joie de l’amour » aux numéros 90 et suivants et celui des béatitudes dans « Joie et allégresse » au chapitre 3.

Depuis des décennies, à la demande des évêques de France, le temps du Carême est associé chez nous à la campagne du CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la Faim et pour le Développement). Découvrons, utilisons et faisons donc connaître le livret proposé cette année en rapport avec l’encyclique Laudato si « Nous habitons tous la même maison ».

Comme chaque année aussi nous accompagnons de notre amitié et de notre prière les catéchumènes. Après l’Appel décisif célébré le dimanche 21 février avec moins d’ampleur que d’habitude, nous leur souhaitons, à eux et à leurs communautés, de se préparer sereinement aux célébrations pascales malgré les incertitudes qui en affectent les modalités.

Comme les disciples dans la barque, nous sommes habités par beaucoup de préoccupations et d’inquiétudes. La pandémie nous impose une ascèse prolongée. En ce carême où le Seigneur veut nous révéler sa présence, demandons de savoir mettre en lui notre confiance, forts de la confiance qu’il nous fait. Selon l’affirmation du concile Vatican II, « de tous il veut faire des hommes libres pour qu’ils s’élancent vers l’avenir, vers ce temps où l’humanité elle-même deviendra une offrande agréable à Dieu » (Gaudium et spes, n° 38).

« Tu offres à tes enfants ce temps de grâce pour qu’ils retrouvent la pureté du cœur. Tu veux qu’ils se libèrent de leurs égoïsmes, afin qu’en travaillant à ce monde qui passe, ils s’attachent surtout aux choses qui ne passent pas. » (Missel romain, Préface de Carême n°2)

Mercredi des Cendres 2021
+ Robert WATTEBLED
Evêque de Nîmes