La vie dans la Paroisse…

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

paroisse

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Vers-Pont-du-Gard

Un message du Père Couteau.

Confinés mais… vivants… unis à tous…

Nous n’avions pas imaginé de vivre ainsi le Carême, la semaine Sainte et la fête de Pâques : confinés, en partie coupés de nos relations, avec une vie ralentie, différente pour beaucoup,  et pour les chrétiens privés de la communauté et des sacrements. Etonnante, déroutante Semaine Sainte, vécue seuls et parfois en famille avec des célébrations dépouillées : sans rameaux, sans lavement des pieds, sans vénération de la croix, sans baptêmes.

Prêtres, dans notre quotidien, sous certains aspects, les conséquences de cette crise nous apparentent un peu aux chartreux. Nous vivons un temps de désert – relatif tout de même – car le téléphone et les réseaux sociaux nous mettent en relation avec les paroissiens, les amis, le monde entier… un temps de repos obligé : plus de réunions, de rencontres, de déplacements… mais un temps qui favorise la réflexion, la prière, la méditation… un temps qui nous fait vivre la communion, la compassion d’une autre façon… un temps qui nous contraint de nous adapter aux circonstances en essayant d’être toujours pasteurs… à distance, certes, mais toujours dans l’écoute… la recherche des signes des temps…

Dans cet esprit, j’ai été marqué par l’homélie du saint Père, le 27 mars, lors de la bénédiction urbi et orbi. Dans sa méditation sur la tempête apaisée (Mc 4, 35-41), il nous invite à réfléchir, prendre du recul, revisiter nos histoires et priorités, lire nos vies dans la situation actuelle : « Seigneur, ce soir, ta Parole nous touche et nous concerne tous. Dans notre monde, que tu aimes plus que nous, nous sommes allés de l’avant à toute vitesse, en nous sentant forts et capables dans tous les domaines. Avides de gains, nous nous sommes laissé absorber par les choses et étourdir par la hâte. Nous ne nous sommes pas arrêtés face à tes rappels, nous ne nous sommes pas réveillés face à des guerres et à des injustices planétaires, nous n’avons pas écouté le cri des pauvres et de notre planète gravement malade… ».

« Tu nous invites à saisir ce temps d’épreuve comme un temps de choix. Ce n’est pas le temps de ton jugement, mais celui de notre jugement : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. C’est le temps de réorienter la route de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres ».

Précisément, dans toutes les rencontres, je perçois que cette crise invite chacun à un retour sur sa vie personnelle et de relation… sur ce que nous mettons en œuvre personnellement et en société. Quelques points convergent.

Ce temps de confinement :

  • nous permet de comprendre ce que vivent les malades ou les personnes âgées obligées de rester dans leur appartement… comme en témoigne cette réflexion d’un jeune adulte : « nous, on vit ça pour un temps mais il faut penser à toutes les personnes âgées et isolées qui ne reçoivent jamais de visite »
  • nous aide à reprendre en considération des aspects de l’existence auxquels on ne pensait plus… redécouverte des relations de voisinage… importance des liens… de la vie de famille… On prend aussi mieux conscience que des personnes exercent leur profession non seulement pour leur profit, mais pour le service des autres.
  • nous invite à plus de sobriété, à mettre nos vies en conformité avec le message évangélique et à nous satisfaire de moins. Comme l’exprime le pape François dans Laudato si, « la spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété et une capacité à jouir avec peu ». Elle implique un rapport au monde, à l’économie, à l’argent…
  • nous fait découvrir, privés de l’Eucharistie, que les sacrements ne sont pas des rites que l’on fait par habitude, mais une rencontre avec Dieu et la communauté. Nous découvrons que nous sommes souvent des consommateurs de l’Eucharistie sans en voir l’importance… Dans ce contexte, certains ont essayé, grâce aux réseaux sociaux, la prière familiale et en ont vu l’importance. Et le fait d’être privés de communauté, nous prenons conscience qu’on n’est pas chrétiens tout seuls.
  • nous a aidé à percevoir le vrai rôle des moyens de communication, en temps normal parfois décriés, mais aujourd’hui expérimentés comme essentiels pour informer, relier, faire participer…
  • nous fait espérer sortir de cette crise transformés, et plus humains, attelés à un avenir différent.

Toutes ces belles choses n’occultent pas l’autre versant de cette crise que nous traversons avec cette pandémie. Nous mesurons, bien sûr, ses conséquences sur les personnes, les couples, les groupes, l’économie.

Aurons-nous le courage de mettre en œuvre tout ce dont nous rêvons, aspirons pour retrouver la profondeur de la vie, pour construire d’autres façons de comprendre l’économie et le progrès pour proposer de nouveaux styles de vie plus conformes à l’évangile et pour vivre l’Eglise comme communion et mission.

Jacques COUTEAU

Annonces de la semaine.

Denier de l’Eglise.

Pour accomplir sa mission, l’Eglise a besoin de la participation de tous ses fidèles. Elle compte sur les DONS et les TALENTS de chacun de ses membres, tant au plan matériel que spirituel. Ensemble, soutenons la mission de l’Eglise en donnant au denier de l’Eglise :

  • des documents sont mis à notre disposition
  • on peut s’informer par internet sur : www.donnons-gard-catholique.fr
  • déduction fiscale pour les personnes soumises à l’impôt sur le revenu

Des enveloppes vous sont parvenues. Vous les trouverez aussi à l’entrée des églises.

Merci à ceux qui ont donné et à ceux qui donneront

Services et Mouvements.

  • Animation pastorale
  • Catéchuménat
  • Funérailles

Cela s’est passé…

Le 24 Août 2019: prière « mémoriale » à ND du Gardon

La prière à ND du Gardon
Recueillement à ND du Gardon

La semaine Sainte dans la Paroisse

Le chemin de Croix à Valliguières

La chapelle St Pierre, terme du Chemin de Croix de Valliguières
Veillée pascale à Remoulins
Jour de Pâques à Vers