La messe, rencontre d’amour…

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

paroisse

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Nîmes Centre

Voici quelques extraits d’une catéchèse du pape François sur la messe (le 15/11/2017).
«Pour comprendre la beauté de la célébration eucharistique, je désire tout d’abord commencer par un aspect très simple : la Messe est prière, elle est même la prière par excellence, la plus élevée, la plus sublime, et dans le même temps la plus « concrète ». En effet, c’est la rencontre d’amour avec Dieu, à travers sa Parole et le Corps et le Sang de Jésus. C’est une rencontre avec le Seigneur. Mais nous devons tout d’abord répondre à une question. Qu’est vraiment la prière ? Elle est dialogue, relation personnelle avec Dieu. Et l’homme a été créé comme être en relation personnelle avec Dieu qui ne trouve sa pleine réalisation que dans la rencontre avec son Créateur. La route de la vie est dirigée vers la rencontre définitive avec le Seigneur… Prier, comme tout véritable dialogue, est également savoir demeurer en silence avec Jésus
— dans les dialogues il y a des moments de silence. Quand nous allons à la Messe, nous arrivons peut-être cinq minutes à l’avance et nous commençons à bavarder avec celui qui est à côté de nous. Mais ce n’est pas le moment de bavarder : c’est le moment du silence pour nous préparer au dialogue. C’est le moment de nous recueillir dans notre cœur pour nous préparer à la rencontre avec Jésus. Le silence est si important !
Rappelez-vous ce que j’ai dit la semaine dernière : nous n’allons pas à un spectacle, nous allons à la rencontre du Seigneur et le silence nous prépare et nous accompagne. Demeurer en silence avec Jésus. Et du mystérieux silence de Jésus jaillit sa Parole qui retentit dans notre cœur… »

P. Luc Mellet,
votre curé : 04 66 67 49 52

Retrouvez toutes les catéchèses du pape François sur la Messe sur :

https://liturgie.catholique.fr/accueil/bibliotheque/les-dossiers/catechesespape-francois-eucharistie/292532-catechese-pape-francois-eucharistie-messe-rencontre-amour/

 Ce fut une bien belle Messe de rentrée des paroisses
Merci à toutes celle et tous ceux qui ont préparé, organisé, animé cette
Messe de rentrée. Merci aussi à vous, paroissiennes et paroissiens qui
avez fait le déplacement pour vous rassembler à Ste Perpétue

Catéchèse du pape François sur la Messe (extraits…)

(suite…) « Les disciples, en voyant la relation intime de Jésus avec le Père, sentent le désir d’y participer, et ils lui demandent : « Seigneur apprends-
nous à prier » (Lc 11, 1)… Jésus répond que la première chose nécessaire pour prier est de savoir dire «Père». Soyons attentifs: si je ne suis pas capable de dire « Père » à Dieu, je ne suis pas capable de prier. Nous devons apprendre à dire « Père », c’est-à-dire à nous mettre en sa présence dans une confiance filiale. Mais pour pouvoir apprendre, il faut humblement reconnaître que nous avons besoin d’être instruits, et dire avec simplicité :
Seigneur, apprends-moi à prier.
C’est le premier point : être humbles, se reconnaître comme ses fils, reposer dans le Père, avoir confiance en Lui. Pour entrer dans le Royaume des cieux il est nécessaire de devenir petits comme des enfants. A savoir que les enfants savent avoir confiance, ils savent que quelqu’un se préoccupera pour eux, de ce qu’ils mangeront, de comment ils s’habilleront et ainsi de suite (cf. Mt 6, 25-32). C’est la première attitude: confiance et confidence, comme un enfant à l’égard de ses parents; savoir que Dieu se rappelle de toi, prend soin de toi, de toi, de moi, de tous.
La deuxième prédisposition, elle aussi propre aux enfants, est de se laisser surprendre… Pour entrer dans le Royaume des cieux il faut se laisser émerveiller. Dans notre relation avec le Seigneur, dans la prière — je pose la question — nous laissons-nous émerveiller ou pensons-nous que la prière signifie parler à Dieu comme le font les perroquets? Non, c’est avoir confiance et ouvrir son cœur pour se laisser émerveiller. Nous laissons nous surprendre par Dieu qui est toujours le Dieu des surprises? Car la rencontre avec le Seigneur est toujours une rencontre vivante, ce n’est pas une rencontre de musée. C’est une rencontre vivante et nous allons à la Messe, pas au musée. Nous allons à une rencontre vivante avec le Seigneur…