Journée mondiale du Refus de la Misère 2020

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

solidarite

Contributeur : Service diocésain de la communication | Journée mondiale du Refus de la Misère 2020

Le samedi 17 octobre est célébrée la Journée mondiale du  Refus de la Misère.

« Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde » d’ici 2030 constitue le premier des 17 objectifs de développement durable. Il s’agit donc d’une priorité absolue pour les membres des Nations Unies. Or, encore aujourd’hui, plus de 700 millions de personnes dans le monde vivent avec moins d’1.90$ par jour ! Toutefois, la définition de l’extrême pauvreté ne saurait se réduire à sa seule dimension financière. Elle est en effet multidimensionnelle. La crise sanitaire actuelle l’a parfaitement illustré : vivre seul, être éloigné d’un être cher malade ou âgé,  coupé du monde pendant deux mois ; vivre en sur-occupation dans des logements insalubres, peu spacieux ; ne pas pouvoir aider ses enfants à faire leurs devoirs… Autant d’exemples qui révèlent une dure réalité dont les chiffres à eux seuls ne sauraient rendre compte.

Éradiquer l’extrême pauvreté représente certes un défi ambitieux, mais nécessaire car le réchauffement climatique risque d’accentuer ce phénomène dans les prochaines années. Néanmoins, des solutions existent, et méritent d’être partagées. Elles ne sont pas que les fruits de « personnes instruites ou diplômées », elles découlent également de l’ingéniosité de personnes qui subissent au quotidien ces difficultés. La journée mondiale du refus de la misère sera l’occasion pour ces personnes d’être entendues, à la fois par le grand public, mais aussi par nos représentants. Il est à présent impératif qu’ensemble nous construisions une société qui ne laisse personne de côté.