Eglise saint Genest à Manduel : une rénovation XXL

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

patrimoine

Contributeur : Service diocésain de la communication | Eglise saint Genest à Manduel : une rénovation XXL
Inscrite au titre des monuments historiques depuis 2016, l’Eglise St Genest à Manduel, avait grandement besoin d’une rénovation. Par-delà le simple monument, cet édifice est aussi une église paroissiale ou l’on célèbre régulièrement.
Rencontre avec Monsieur Jean-François Tixier, paroissien de Manduel et véritable amoureux de « son » église.

« ‘Nous sommes en plein dans les travaux ! Ceux-ci ont commencé en 2020 », nous explique Monsieur Tixier.
« Il y avait eu de très importantes dégradation car, suite à une pluviométrie très importante, l’eau avait largement envahi l’Eglise. D’ailleurs, nous étions constamment inondés ».

Une situation difficile pour l’ensemble des paroissiens qui vivait comme un crève-cœur de voir cette église se dégrader très rapidement. « Heureusement en 2016, la municipalité a fait écrire St Genest au titre des monuments historiques, ce qui a permis de lancer des travaux de grande ampleur ». Prévus en trois phases, ces travaux entrent dans leur seconde étape.

« La première phase consistait à mettre notre église hors d’eau ». La toiture, sujette à de nombreuses infiltrations et dont la charpente s’affaissait aurait même pu constituer une source de danger. « Une partie du toit menaçait de s’effondrer ! » s’exclame M. Tixier. « Au niveau du transept la charpente appuyait sur la voute qui menaçait de s’écrouler. » L’année 2020 a été nécessaire pour réparer et consolider la structure. Ainsi, en février 2021 se terminait la première phase.

En juillet de la même année, les travaux entraient dans une nouvelle étape. « Il fallait reprendre les vitraux, les carrelages et le beffroi ».
Les cloches de cette église sont demeurées silencieuses depuis près de dix ans, faute d’une structure suffisamment sécuritaire pour accueillir leur chant. « Nous avons hâtes de reprendre nos offices accompagnés par le tintement des cloches, comme lorsque je suis arrivé à Manduel », confie M. Tixier.

Remplacement des mosaîques au sol (photo : Nicolas Tonello, avec son aimable autorisation. www.tonello.fr)

L’année 2023 marquera le début de la troisième et dernière phase. Il s’agira « de remettre les peintures et les fresques de notre église telles qu’elles étaient à l’origine… L’édifice sera alors entièrement rénové, intérieur et extérieur ».

Sans pour autant vouloir sauter les étapes d’une restauration XXL ô combien nécessaire, l’on devine l’impatience des paroissiens à retrouver leur lieu de culte. Une renaissance à suivre.

FB et JPD

> Soutenez la restauration auprès de la fondation du patrimoine