Adorons le précieux Corps du Christ

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

rencontre

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Nîmes Centre

La fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Seigneur, que nous célébrons ce dimanche, concentre notre attention et notre prière sur la grande Tradition reçue des Apôtres. St Paul, rappelle dans sa Lettre aux Corinthiens (qui date probablement de l’an 55) qu’il leur a transmis, lorsqu’il était chez eux, à Corinthe, pour leur annoncer l’Evangile (quelques années plus tôt, vers l’an 50) ce qu’il avait lui même reçu des Apôtres.

Toute la foi de l’Eglise tient en ce grand mystère du Corps et du Sang du Christ.

C’est Lui qui vient nourrir notre foi et notre vie.

Il se donne à nous pour que nous vivions de Lui. Et ce don est abondant, généreux, offert à tous ceux qui veulent bien l’accueillir, pour toute la suite des siècles.

Quelle joie dans les familles, lorsque les plus jeunes peuvent recevoir la Communion ! Quelle joie d’accueillir la vie divine en nos pauvres existences humaines !

Dieu se livre entre nos mains. Il nous fait confiance. Aimons-le de toutes nos forces.

Adorons-le avec respect et grande joie.

Méditons cet extrait de l’Hymne solennelle du Lauda Sion, qui pourrait bien être notre prière de chaque jours, cette semaine…

Le voici, le pain des anges, il est le pain de l’homme en route, le vrai pain des enfants de Dieu, qu’on ne peut jeter aux chiens. D’avance il fut annoncé par Isaac en sacrifice, par l’agneau pascal immolé, par la manne de nos pères. Ô bon Pasteur, notre vrai pain, ô Jésus, aie pitié de nous, nourris-nous et protège-nous, fais-nous voir les biens éternels dans la terre des vivants. Toi qui sais tout et qui peux tout, toi qui sur terre nous nourris, conduis-nous au banquet du ciel et donne-nous ton héritage, en compagnie de tes saints.

P. Luc Mellet, votre curé