19 mars, fête de saint Joseph, patron de la sainte Famille, patron de la bonne mort

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

celebration

Contributeur : Service diocésain de la communication | 19 mars, fête de saint Joseph, patron de la sainte Famille, patron de la bonne mort

Aujourd’hui, 19 mars, c’est la fête de saint Joseph, patron de la sainte Famille, mais aussi patron de la bonne mort : un double écho dans le contexte de confinement et de progression de l’épidémie du Covid_19…

« Les familles sont « contraintes » de se retrouver, ce qui peut être réjouissant pour certains et difficiles pour d’autres, » écrit Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la CEF , dans son message à ses frères évêques du 17 mars. Et de poursuivre :  » Les hôpitaux, dans les zones où le plan « Blanc » a été déclenché ne laissent plus entrer les aumôniers, même salariés de l’hôpital. Il convient de faire porter dans la prière de tous ceux et celles qui vont mourir un peu seuls, les médecins et le personnel soignant faisant tout leur possible. « 

Saint Joseph, patron des âmes du purgatoire, prie pour moi !

On dit généralement que le culte à saint Joseph remonte aux alentours des IIIou IVsiècles. Mais il semblerait qu’une prière restée célèbre remonte à une période encore plus ancienne, puisqu’elle daterait des tous débuts de l’ère chrétienne. On dit de cette prière ancestrale qu’elle est infaillible, si tant est qu’elle est dite avec ferveur et persévérance et que la demande formulée permet de grandir spirituellement.

Ô Saint Joseph dont la protection est si grande, si forte et si prompte devant le trône de Dieu, je mets en toi tous mes intérêts et désirs. Ô Saint Joseph, assiste-moi par ta puissante intercession et obtiens pour moi de ton divin Fils toutes les bénédictions spirituelles par Jésus Christ notre Seigneur, de telle manière qu’ayant engagé ici-bas ton pouvoir céleste, je puisse offrir mes remerciements et mon hommage au Père qui nous aime.
Saint Joseph, patron des âmes du purgatoire, prie pour moi !
Ô Saint Joseph, je ne me fatigue jamais de vous contempler toi et Jésus endormi dans tes bras ; je n’ose pas approcher pendant qu’Il se repose près de ton cœur. Embrasse-Le en mon nom et baise sa tête délicate pour moi et demande-lui de m’embrasser à son tour lors de mon dernier soupir.


Dire cette prière neuf matins consécutifs pour obtenir n’importe quelle faveur. Elle a toujours été exaucée. Il faut donc s’assurer de vraiment désirer ce que l’on demande et se souvenir que Dieu répond toujours à nos prières, même si sa réponse n’est pas toujours celle que nous attendons.