Le Père Emmanuel d’Alzon, déclaré « Vénérable »

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

eglise

Contributeur : Communautes | Assomptionnistes

Le P. Emmanuel d’Alzon a été déclaré ‘Vénérable’ par le pape Jean-Paul II le 21 décembre 1991. Que signifie ce statut ?

Dire que le Père Emmanuel d’Alzon est vénérable, c’est la reconnaissance par l’Eglise qu’il a vécu la foi chrétienne avec une intensité particulière. Sa vie a été donnée pour le Royaume de Dieu. Il s’agit donc désormais de faire reconnaître la sainteté du Père d’Alzon pour qu’il soit un modèle pour la vie chrétienne. Je compte particulièrement sur les fidèles du diocèse de Nîmes pour faire connaître sa figure d’apôtre et de disciple du Christ pour que nous puissions nous réjouir de la voir reconnu comme Bienheureux et Saint.

Au regard des exhortations apostoliques du Pape François dans lesquelles il nous appelle à être des disciples missionnaires (EVANGELII GAUDIUM / 119-121) et à devenir des saints dans la simplicité du quotidien (GAUDATE ET EXSULTATE /14-18), en quoi le P. D’Alzon demeure- t-il un modèle pour aujourd’hui ?

Le Pape François nous demande d’être des disciples-missionnaires. Il s’agit donc d’être témoins de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui. Or, un témoin n’existe que par le témoignage, c’est à la mesure où nous témoignons de la Bonne nouvelle que nous pouvons être qualifiés de témoins. Sans témoignage pas de témoins !
Emmanuel d’Alzon a été un témoin du Royaume. Il a mis le Christ au cœur de sa vie d’homme et de croyant. Il voulait que ses religieux fassent grandir le « Royaume de Dieu en eux et autour d’eux ». La dimension missionnaire de l’Assomption est capitale et décisive. Nous sommes des religieux appelés à annoncer à temps et à contretemps la Bonne nouvelle : Dieu est notre Père, il est amour et miséricorde. Notre monde a tant besoin d’entendre cela pour retrouver son espérance.