11 juillet 2020

Saint Benoît

Communion Notre Dame de l'Alliance

Contact

  • Thérèse CORDIER
  • Marie-Claire GERMAIN 

Téléphone : 0687780852

Présentation

                                                           

Quand nous avons cherché où nous ancrer, nous avons veillé à occuper une position qui puisse permettre aux personnes de nous retrouver sans faire trop de kilomètres.

Le diocèse de Montpellier pouvait être intéressé car il faut aller jusqu'à l'abbaye d'Encalcat pour trouver le groupe Midi-Pyrénées. De même, et plus à l'est, il faut aller jusqu'à au foyer de Charité de Branguier, à côté d'Aix en Provence pour rejoindre le groupe Provence.

Nous avons eu la certitude que le Seigneur nous voulait à la Paix Dieu, le jour où, reçues par une sœur de la communauté cistercienne, elle nous a appris que notre mouvement avait reçu son nom de "Communion Notre-Dame de l'Alliance" au sein même du monastère, alors que les deux fondateurs étaient venus rencontrer le Père qui a encouragé leur intuition.

 

Le Groupe Languedoc de la CNDA est le 18 ème groupe français, le dernier qui ait vu le jour. Il existe aussi plusieurs groupes fondés en Belgique et une association similaire en Italie.

Les frères et sœurs qui se retrouvent ponctuellement mais de façon régulière témoignent tous de l'aide précieuse que ce mouvement leur a apportée au moment de leur séparation, au milieu des difficultés matérielles, familiales, psychologiques et spirituelles que ce genre de drame provoque.

Les récollections, que la CNDA propose et qu'elle confie à l'organisation régionale de deux responsables, sont trimestrielles et nourries par deux enseignements assurés par un prêtre ou un diacre. Un thème annuel est proposé par les modérateurs nationaux et décliné tout au long de l'année au gré des intervenants.

1ère récollection au monastère de       Cabanoule,

 

 

 

 

 

famille

LE GROUPE LANGUEDOC

Le groupe Saint Roch pour sa première récollection 2017 Le Groupe Languedoc a vu le jour le 11 novembre 2017. Il est le 18ème groupe de la Communion Notre-Dame de…...

Lire la suite

Quand nous avons cherché où nous ancrer, nous avons veillé à occuper une position qui puisse permettre aux personnes de nous retrouver sans faire trop de kilomètres.

Le diocèse de Montpellier pouvait être intéressé car il faut aller jusqu'à l'abbaye d'Encalcat pour trouver le groupe Midi-Pyrénées. De même, et plus à l'est, il faut aller jusqu'à au foyer de Charité de Branguier, à côté d'Aix en Provence pour rejoindre le groupe Provence.

Nous avons eu la certitude que le Seigneur nous voulait à la Paix Dieu, le jour où, reçues par une sœur de la communauté cistercienne, elle nous a appris que notre mouvement avait reçu son nom de "Communion Notre-Dame de l'Alliance" au sein même du monastère, alors que les deux fondateurs étaient venus rencontrer le Père qui a encouragé leur intuition.