Contraints de fuir comme Jésus…Quand l’art parle.

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

solidarite

Contributeur : Services | Pôle « Solidarité »

Cette année, le pape François nous a parlé pour la 106ème journée mondiale du migrant et du réfugié des déplacés internes. Pour cela, il commence en rappelant que la crise de la Covid que nous vivons et qui est totalement universelle ne fait que renforcer toutes les misères de ce monde. il va jusqu’à étendre ce message à « tous ceux qui ont vécu et continuent de vivre des situations de précarité, d’abandon, d’exclusion et de rejet à cause du covid 19!

Dans son message, basé sur les 4 verbes présents en 2018 (Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer), il rajoute « six paires de verbes qui correspondent à des actions très concrètes ».

Vous pourrez les lire dans le message que vous trouverez via ce lien.

L’écho de se message est et sera faible, combien de nous vont le lire pour tenter de le faire leur?

Pour nous aider à nous mobiliser, c’est l’art qui vient nous surprendre. Un art finalement d’une grande simplicité mais qui crie à nos yeux si fort! Au pied de ses œuvres, vous trouverez le message du pape François.

Deux expositions ont commencé à parcourir le diocèse.

L’une un bateau avec des figures en céramique créé par une artiste d’Occitanie, Isabelle Vincent. Elle se trouve actuellement à la Maison diocésaine.

La seconde exposition  » Mains tendues pour Traverser » est une œuvre collective initiée par Paul Hassenforder, catholique, héraultais et bénévole du Secours Catholique, rejoint dans le Gard par Olivier Ziehler, nîmois. Depuis 2018, c’est en pliant 30.000 étoiles en papier craft installées dans des barques où constituant la mer qu’ils sensibilisent sur les dizaines de milliers de personnes, migrants, morts en méditerranée en leur rendant cet hommage artistique où chacun est appelé à participer.

Découvrir l’œuvre en vidéo par l’explication Mr Hassenforder ci dessous.

Participer? Olivier vous accueille tous les mercredi entre 14h et 16h au Café d’Anaïs pour prendre part à la création de cette œuvre en pliant vous aussi ces étoiles en Origami.

Exposé depuis quelques semaines dans l’église de Calvisson, elle est depuis mardi 20/10 à l’église Saint Charles de Nîmes pour trois semaines.

Vous trouverez au fur et à mesure des semaines sur l’agenda du diocèse le lieu des expositions. Vous souhaitez qu’elle vienne dans votre paroisse? Contactez Benoît Chermanne au pôle solidarité du diocèse.

Merci à Isabelle, Paul et Olivier de leur généreux prêt.