Actus & Agenda

Les vœux du Comité Interreligieux Nîmois

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

dialogue

Contributeur : Service diocésain de la communication | Les vœux du Comité Interreligieux Nîmois

Comme à l’accoutumée depuis 35 ans, les responsables des cultes catholiques, musulmans, protestants et juifs se sont réunis à l’aube de la nouvelle année pour une parole commune et une manifestation fraternelle à laquelle était conviée la population, dimanche 5 janvier, à l’Atria.

C’est le Père Serge Cauvas, curé de l’ensemble paroissial de Nîmes Sud qui a introduit cette année la rencontre avant que chaque représentant religieux exprime à tour de rôle ses vœux.

« Alors que s’ouvre une nouvelle année, nous nous sommes demandé au Comité Interreligieux Nîmois de quoi a besoin notre monde aujourd’hui et quel peut être l’apport de nos différentes religions.
Unanimement , nous avons convenu que la fraternité que nous voulons et que nous cherchons à construire nous appelle à être citoyen et frère universel .
Nous en connaissons le chemin : tendre la main  à son prochain, chasser la peur par la connaissance, soutenir ceux qui sont dans le  besoin, participer à toutes initiatives pour la justice et la dignité.
Nous en trouvons la source et l’encouragement dans notre foi en Dieu.
En février dernier, à Abu Dabi, le Pape François et le grand Imam du Caire Ahmad Al-Tayyib déclaraient, dans un document commun :
« Le croyant  est appelé à exprimer cette fraternité humaine en sauvegardant la création et en regardant l’autre comme un frère à soutenir et à aimer . »
On peut se réjouir des pas vers cette fraternité, réalisés par divers groupes en notre ville. Pour n’en citer que quelques-uns, au cours de ces derniers mois, nous nous rappelons :

  • La visite d’un groupe de détenus et de personnels de la Maison d’Arrêt de la mosquée, de la synagogue, du Temple et de l’église saint Dominique, au Chemin Bas d’Avignon, le 9 avril.
  • La journée de réflexion du 9 novembre sur la « Sauvegarde de la création et la solidarité », initiée par le Comité interreligieux, et animée par un intervenant de chaque religion.
  • L’initiative du conseil de la solidarité de la paroisse Ste Jeanne d’Arc d’organiser la visite des lieux de culte (catholique, musulman, protestant et juif) : réalisé en 2 temps, le 10 avril et le 27 novembre.
  • La rencontre autour de la galette des rois à Pissevin, qui réunit plus de 100 personnes du quartier, au début janvier, en la fête de l’Epiphanie.

Puissions-nous continuer à poser des gestes et des actes qui construisent cette fraternité que nous souhaitons. C’est le vœu que nous formulons en ce début d’année 2020.