mercredi 21 août 2019

Saint Christophe

S'engager et servir

" Nous avons cru à l'amour de Dieu "  1 Jn 4. C’est ainsi que le chrétien peut exprimer le choix fondamental de sa vie. À l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. Benoît XVI, encyclique sur l'amour chrétien « Deus Caritas est » (Dieu est amour) 2005


L’Eglise scrute en permanence les signes des temps, elle observe dans la société les sujets les plus complexes. Et elle tente de discerner ce qui respectera le mieux le dessein de Dieu et la dignité de la personne humaine. Ainsi, à chaque génération et à chaque période de l’histoire, elle s’est trouvée devant le défi d’inscrire l’évangile dans la société.

La doctrine sociale de l'Église est ainsi née des préoccupations et des initiatives de chrétiens. Nourris de l'Évangile et de l'expérience de leurs frères, ils ont cherché à répondre aux questions de la société dans laquelle ils étaient engagés. Doctrine vivante, elle témoigne de la diversité des problématiques sociales abordées depuis le XIXe siècle. Des textes magistériels en balisent régulièrement le développement. 

« Il s'agit d'éclairer et d'aider les chrétiens à se déterminer pour un engagement social, dans une pratique chrétienne de la citoyenneté. Se tenir en disciples du Christ dans une société soumise à des évolutions culturelles rapides, la rendant peu à peu étrangère à la tradition du christianisme, n'est pas chose facile. Face au désarroi suscité par cet état de fait, les chrétiens peuvent être tentés de se durcir ou de se tenir à distance de la société, dans une attitude de repli. Or, comme le rappelle le pape François dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium (La joie de l'Evangile), une foi authentique implique toujours un profond désir de changer le monde. » Mgr Brunin, évêque du Havre, président du Conseil Famille et Société, dans la préface de l'ouvrage : "Notre bien commun - Connaître la pensée sociale de l'Eglise pour la mettre en pratique."

Pour aller plus loin dans la réflexion et/ou dans l'action :

Église et bioéthique

Église et laïcité

écologie intégrale