Editorial : RETROUVAILLES DE RENTREE

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

dialogue

Contributeur : Paroisses | Ensemble paroissial de Vézénobres

Heureux sommes-nous de nous retrouver les uns et les autres, après un été qui nous l’espérons aura été reposant et ressourçant pour nous tous. Pour commencer cette nouvelle rentrée, nous avons la joie d’avoir un nouvel évêque pour notre diocèse; le 10 aout 2021 le pape François a nommé Monseigneur Nicolas BROUWET évêque de Nîmes, Uzès, Alès jusqu’à présent évêque de Tarbes et Lourdes.Rendons  grâce au Seigneur de nous avoir donné si vite un berger pour la communauté catholique du Gard. La messe d’installation aura lieu le Samedi 18 septembre à 15h30 en la cathédrale de Nîmes, ou bien le Dimanche 19 septembre à 15h30 en la cathédrale d’Alès.

Cette rentrée est encore marquée d’incertitude à cause de la situation sanitaire. Il ne nous est pas possible de tout prévoir encore une fois de plus (tant mieux !) mais nous possédons comme chrétiens, une chance extraordinaire, celle de connaître l’horizon de notre vie.

Au tout début de son encyclique Deus caritas est, le pape émérite Benoit XVI disait ceci: » A l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive ».

Quelle que soit la situation dans laquelle nous démarrons cette rentrée avec sans doute son lot de projets, d’espoirs, peut-être aussi de soucis et de craintes, ne perdons pas de vue l’horizon de notre vie, de notre année, la rencontre avec le Seigneur qui ne cesse de venir. Cette rencontre est toujours personnelle bien sûr, à vivre dans l’intimité de la prière, mais elle est aussi communautaire et paroissiale. Prions pour que cette année soit riche de cette rencontre avec le Christ, que nous soyons capable d’accepter les changements et de sortir de nos habitudes stériles! Sachons trouver une façon un peu différente d’être ensemble. Accordons plus de relations, écoutons mieux, parlons de façon plus vraie. Il y a beaucoup de choses à construire, à commencer par les assemblées dominicales. Il y a beaucoup de nouvelles solitudes à consoler, des visages auxquels rendre le sourire. Des engagements nous attendent, petits ou grands. Oui, ce sera comme une rentrée, pleine de défis et de promesse.

Abbé Alain BISSON