dimanche 26 mai 2019

Saint Bérenger

Œuvre Notre Dame du Suffrage

Contact

  • Père Gabriel COULET (Modérateur)
  • Sophie CARCASONNE (Secrétaire)
  • Patrice TORRENT (Trésorier)

Adresse
Évêché de Nîmes
3 rue Guiran
BP 81455
30017 Nîmes cedex 1

Téléphone : 0466363360

Mail : suffrage@eveche30.fr


Présentation de l'Oeuvre de Notre Dame du Suffrage

Association Notre Dame du Suffrage

Créée il y a 150 ans par l'Abbé Firmin SERRE, Aumônier de l'Hôtel-Dieu de Nîmes, qui y avait été lui-même encouragé par le saint Curé d'ARS, l'Œuvre du Suffrage a toujours été approuvée par les Souverains Pontifes. Ses Statuts et Règlement Intérieur ont été révisés et mis en conformité par Monseigneur Robert WATTEBLED, Evêque de Nîmes, le 4 Août 2007.

L’association Notre-Dame du Suffrage a reçu mission dans l’Église de prier pour les âmes du Purgatoire.

La vocation de l' Œuvre de Notre-Dame du Suffrage est :

- de favoriser le développement de la foi et de l’espérance chrétienne sur la mort à la lumière du mystère de la résurrection du Christ, sur la communion des saints et la signification de la prière pour les défunts,
- de favoriser le témoignage personnel et communautaire rendu par les catholiques à la foi et à l’espérance en la résurrection des morts et à la vie éternelle,
- de favoriser le développement de la charité par la prière, personnelle et communautaire, pour tous les défunts,
- de constituer un réseau fraternel unissant les vivants dans la prière pour les défunts et de participer à son développement,
- de demander la célébration de messes pour les défunts recommandés et pour tous les autres défunts, notamment ceux pour qui personne ne prie.

Indirectement, et notamment par leurs offrandes destinées à la célébration de messes, les membres de l’Œuvre participent au soutien des prêtres.

Les modalités d’adhésion à l’Œuvre
On devient membre du Suffrage par une adhésion personnelle accompagnant le versement d’une cotisation à l’association Notre-Dame du Suffrage. Celle-ci peut être versée annuellement (actuellement 10 €) ou en une seule fois (150 €) soit à un responsable, soit à l’Association.
Chacun est libre naturellement de verser davantage s’il le souhaite !
Il est possible d’inscrire un défunt n’ayant pas appartenu à l’oeuvre de son vivant, comme « Défunt
Recommandé », en versant l’offrande prévue pour une neuvaine de messes (150 €).
Chaque associé, par sa cotisation demande la célébration de messes pour lui-même, à sa mort, ou pour les défunts recommandés et pour ceux pour qui personne ne prie.

L’Esprit de l’Œuvre

Les adhérents à l’Œuvre constituent entre eux un réseau de solidarité dans la prière les uns pour les autres et pour tous les défunts. Ils sont membres d’une association de fidèles.

La prière pour les défunts s’exprime au plus haut point dans la célébration du saint sacrifice de la messe, par laquelle le sacrement de l’amour est rendu présent. Elle met ainsi en oeuvre l’échange mystérieux, la solidarité spirituelle appelée « communion des saints ». Par la prière, c’est en Dieu
que nous rejoignons les défunts.

Marie occupe ici une place toute particulière. Nous l’invoquons d’ailleurs en lui demandant de prier pour nous, « maintenant et à l’heure de notre mort ».

Soutenir l’Œuvre du Suffrage, c’est soutenir les prêtres, c’est soutenir la prière pour les défunts dans l’Esprit de la Communion des Saints !

Prière à Notre-Dame du Suffrage

Pleins de confiance, nous venons nous joindre à votre prière en faveur de nos défunts ! Vous avez pleuré au pied de la Croix où Jésus mourait pour nous sauver. Vous comprenez notre peine. Que votre compassion nous soutienne dans l’épreuve de la séparation. Vous avez connu la joie de la Résurrection de Jésus. Vous êtes aujourd’hui auprès de Lui dans la Gloire de Dieu. Mais, vous êtes l’Immaculée et nous sommes pécheurs. Nous implorons votre maternelle affection pour nos défunts. Veuillez les accompagner devant le Seigneur et priez avec nous pour le pardon de leurs péchés. Que par votre intercession le feu de l’Amour divin les purifie. Que leur soient accordées les grâces du Sacrifice de votre Fils. Qu’ils puissent ainsi entrer dans le lieu de rafraîchissement, de lumière et de paix. Notre-Dame du Suffrage, accueillez dans votre tendresse notre prière filiale. Unis à vous, avec nos défunts, nous chanterons pour l’éternité l’Hymne céleste de louange à la gloire du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. Amen.

Mgr Jean CADILHAC, prière dédiée à Notre-Dame du Suffrage, 1998
Prière du chapelet des défunts

Le chapelet des morts de l’Archiconfrérie Notre Dame du Suffrage se compose de quatre dizaines, c’est à dire de quarante grains, en souvenir des quarante heures qui ont précédé la Résurrection et en rappel des quatre fins dernières des Evangiles. Les quarante grains sont également en mémoire des 40 heures que le Christ aurait passées dans les Limbes pour délivrer et conduire au Ciel toutes les âmes des saints, morts avant Lui.


Le chapelet des morts est composé de 44 grains, 1 gros grain après le crucifix et une médaille, ensuite 4 dizaines séparées par trois gros grains. Il peut se réciter sur un chapelet normal en mettant de côté la cinquième dizaine et les 5 grains du début.


Les quatre dizaines tout comme les quatre gros grains sont un rappel des quatre Evangiles source de notre foi en Christ et sa résurrection.
Ce chapelet est récité en mémoire d’un défunt proche, pour le repos de son âme, ou tout simplement pour toutes les âmes du purgatoire.


Voici la manière de le réciter :
On fait le signe de croix
Sur le premier gros grain on récite le psaume 130, «De Profundis»
« Des profondeurs, je crie vers toi, Seigneur; Seigneur écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière.
Si tu retiens les fautes, Seigneur, Seigneur, qui subsistera ?
Mais auprès de toi est le pardon qui nous fait t’adorer.
J’espère le Seigneur; de toute mon âme je l’espère et j’attends sa parole.
Attends le Seigneur O mon âme, plus qu’un veilleur ne guette l’aurore; plus ardemment qu’il ne guette l’aurore, attends ton Seigneur.
Auprès du Seigneur est la grâce, la pleine délivrance;
C’est lui qui délivre son peuple de toutes ses fautes. »


On ajoute à la fin : «Accorde-leur, Seigneur, le repos éternel, Et que brille à leurs yeux la lumière sans déclin»


Sur les grains des quatre dizaines, on récite : «Doux cœur de Marie, consolation de ceux qui souffrent, Priez pour nous et pour les âmes abandonnées du purgatoire»
A chaque dizaine, on médite en parallèle sur un épisode de la mort du Christ et de la nôtre…

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.